Alain BECANNE
 

Sur les toiles d'Alain BECANNE, la matière prend vie, la peinture existe dans l'épaisseur.

 

Vidéo de présentation de Alain Becanne :

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Né à Toulouse, c'est assez tard qu'Alain BECANNE découvre la peinture et la sculpture puisqu'il a quarante ans lorsqu'il franchit les portes d'un atelier d'art. Les premières expositions arrivent très vite, à une époque où Alain BECANNE s'intéresse à la figuration. Puis en 2002, c'est le choc artistique. Il découvre l'abstraction lyrique et des artistes comme Pierre Soulage, Nicolas de Staël, Riopelle. Ces artistes vont influencer radicalement sa peinture, dans ses choix esthétiques comme dans sa technique.

La peinture d'Alain BECANNE est tout d'abord une réflexion sur la lumière. Travaillant à l'huile, l'artiste parvient à jouer sur la brillance de cette matière, sur la profondeur des couleurs, même lorsqu'il s'agit de blanc et de noir. A la manière d'un kaléidoscope, la lumière joue avec les touches peintes sur la toile, ce qui donne à la couleur une grande richesse de nuances. On peut comparer cette approche de la lumière à celle des peintres impressionnistes, qui associaient la lumière à des touches colorées. Seulement ici nous sommes dans un travail d'abstraction, et la lumière n'intéresse l'artiste que pour elle-même, que pour ce qu'elle apporte à la matière.

Car un autre aspect important de l'uvre d'Alain BECANNE, c'est bien la matière. En effet, l'artiste semble éprouver une jubilation à travailler les épaisseurs, les superpositions. La peinture, appliquée par touches larges, prend vit sur la toile, existe pour elle-même. On sent alors le geste de l'artiste, le mouvement du pinceau, ce qui donne un certain dynamisme aux touches de peinture.